PRÉSENTATION

L'Open GDF SUEZ fête sa 20e édition en 2012 et un événement exceptionnel mérite des joueuses d’exception. Amélie Mauresmo, triple lauréate de l'épreuve devenue co-directrice du tournoi, a donc mis les bouchées doubles, en assurant la participation de Maria Sharapova, Li Na et Marion Bartoli.

Les fans de tennis qui se rendront au Stade Coubertin du 4 au 12 février verront donc une triple-vainqueur en Grand Chelem, la tenante du titre de Roland-Garros ainsi que la numéro 1 française. Voilà trois des raisons pour lesquelles l'Open GDF SUEZ peut se targuer d'être un des événements incontournables du circuit international du tennis féminin.

Maria Sharapova se passe d'introduction. Depuis son premier titre en Grand Chelem, à Wimbledon en 2004 alors qu'elle n'avait que 17 ans, la Russe est devenue LA star du tennis mondial avec 24 titres à son actif, dont également l'US Open (2006) et l'Open d'Australie (2008), sans parler de sa présence médiatique en dehors des cours. L'ancienne numéro 1 mondiale, qui avait chuté au classement WTA avant de rebondir en 2011 et terminer l'année au quatrième rang, avait dû déclarer forfait pour l'Open GDF SUEZ il y a 12 mois à cause d'une bronchite virale. Sa participation cette année en est d'autant plus attendue.

Quant à Li Na, on la voit encore brandir la Coupe Suzanne Lenglen aux Internationaux de France en juin dernier, après avoir battu quatre Top 10 d'affilée. Première Chinoise à remporter un tournoi du Grand Chelem, elle pratique un tennis d'attaque sans pour autant perdre son sourire contagieux. Son sens de l'humour est également très prisé par les médias, qui raffolent de ses conférences de presse (dont chacune ressemble à un one-woman-show). Journalistes et fans attendent donc avec impatience la deuxième participation (après 2009) de Li Na à l'Open GDF SUEZ.

Marion Bartoli, 9e joueuse mondiale à la fin de la saison 2011, est aussi numéro 1 française, place qu'elle occupe par intermittence depuis plus de quatre ans. Finaliste à Wimbledon en juillet 2007, elle a également remporté sept tournois durant sa carrière, dont les "WTA Premier" de Stanford (2009), Eastbourne (en juin 2011, où elle s'est imposée en finale face à Petra Kvitova, vainqueur de Wimbledon deux semaines plus tard) et Osaka (octobre 2011), lors d'une finale à sens unique face à la lauréate de l'US Open Sam Stosur. 2012 sera la sixième participation de Marion Bartoli à l’Open GDF SUEZ, après ses débuts à Coubertin en 2003 (alors âgée de 18 ans). Elle a atteint les quarts de finale en 2006 avant d'accéder au dernier carré en 2008, année de sa dernière participation.

Ayant réussi ses débuts en tant que co-directrice aux côtés de Régis Brunet d’IMG France en 2011, Amélie Mauresmo prépare cette année un nouveau plateau de rêve pour un tournoi qu'elle a remporté elle-même à trois reprises (record inégalé pour l'instant). Avec, pourquoi pas, une nouvelle vainqueur surprise à la clé. La 19e édition a vu le sacre de Petra Kvitova, peu connue du public tennistique à l'époque mais qui s'est hissée par la suite au deuxième rang mondial grâce à ses succès à Wimbledon et aux WTA Championships (le "Masters" féminin). Peut-être Coubertin verra-t-il à nouveau la naissance d'une étoile montante en février 2012 ?