Imprimer cette page Envoyez cette page à un(e) ami(e) Accueil

Jelena Jankovic : « Besoin de competition »

© PANORAMIC
Cécile Verin
 
 
Imprimer
Mardi 10 février 2009 à 13h13
En mal de temps de jeu, la Serbe Jelena Jankovic, tête de série numéro 2 du 17e Open GDF SUEZ, répond à nos questions avant son match du premier tour contre Francesca Schiavone mercredi.  

Jelena, qu'est-ce qui a motivé votre venue au 17e Open GDF SUEZ ?
C'est un peu une décision de dernière minute. Jusqu'ici, cette année, je n'ai joué que l'Open d'Australie et la Fed Cup le week-end dernier, ce n'est pas beaucoup. J'ai besoin de jouer plus de matches, de sentir l'esprit de compétition et de me trouver dans des situations où je me sens sous pression et où mon adversaire est à fond. Bien sûr, je m'entraîne beaucoup, mais rien ne vaut un vrai tournoi pour sentir où en est mon jeu et pour voir où moi j'en suis. C'est pour ça que j'ai choisi de venir ici et de jouer l'Open GDF SUEZ.

Etes-vous contente de votre niveau de jeu à l'Open d'Autralie ?
Non, je n'ai pas bien joué à Melbourne. Vous savez, je suis tombée malade à Hong Kong juste avant le début de l'Open d'Australie et ça ne m'a pas simplifié la tâche. Il faut aussi voir qu'après deux mois et demi de break, ça n'est jamais simple de se remettre en action immédiatement. Mais là, je me sens déjà mieux physiquement et techniquement. Je bouge mieux qu'à Melbourne, ma réaction sur le court est également plus rapide et j'arrive à voir la balle un peu plus tôt, ce qui est très important.

Votre objectif est de remporter un tournoi du Grand Chelem. Pourquoi pas les Internationaux de France cette année ?
Oui, gagner en Grand Chelem est mon objectif principal. Roland Garros, ce serait formidable, bien sûr. J'aime jouer sur terre battue et j'y ai déjà disputé deux demi-finales, alors en effet, pourquoi pas? Et puis ça me permettrait de réaliser l'un de mes plus grands rêves: Gagner Roland Garros et faire mon discours en français devant les spectateurs français. Je parle français, je suis allée dans une école diplomatique française, et ce serait génial de pouvoir faire ça.

Etes-vous déçue de ne plus être numéro un mondial ?
Non, je ne suis pas si déçue que ça. Vous savez, c'est incroyable d'être la meilleure joueuse du monde, mais il ne faut pas oublier que c'est toujours un classement et une situation temporaires. Alors évidemment, ej vais faire mon maximum pour redevenir numéro un, mais c'est aussi le but avoué de toutes les meilleures joueuses du monde cette année. Ce serait fabuleux de finir l'année numéro un, comme je l'ai fait l'année dernière, mais je sais que Dinara, Elena et Serena ont toutes le même objectif en tête.

Parlez-nous de la Fed Cup le week-end dernier...
Je crois pouvoir dire qu'il s'agit du plus grand moment de ma carrière jusqu'ici. Il nous a fallu jouer un peu partout pour atteindre ce niveau de compétition en Fed Cup et c'était génial de pouvoir enfin jouer devant notre public, chez nous, en Serbie. ce que nous avons vécu là-bas n'a pas d'équivalent, vous ne pouvez pas savoir? On a d'ailleurs battu un record à cette occasion, avec plus de 15 000 personnes dans le stade pour nous soutenir et nous encourager. On sentait chaque vibration du public, toute cette énergie derrière nous, ça nous a donné une force incroyable... Je n'arrive même pas à expliquer à quel point c'était unique.

Pensez-vous que le public de Coubertin sera à la hauteur ?
Je sais que j'ai beaucoup de supporters ici à l'open GDF SUEZ et c'est super. Le public français est très passionné en général, c'est toujours très agréable. Mais j'ai bien peur que là, être autant derrière nous que l'ont été les spectateurs de Serbie, ce soit un sacré défi! (rires)

Avez-vous pris vos marques sur le court central ?
Et bien je suis arivée hier soir mais j'ai tout de même eu l'occasion de jouer un peu sur le court principal, oui. J'aime bien ce stade et la surface me convient. Encore une fois, ce qu'il me faut, ce sont des matches et de la compétition et je suis prête pour ça !

Partagez cet article avec un ami :

Ajouter OpenGDF Jelena+Jankovic+%3A++%C2%AB+Besoin+de+competition+%C2%BB à Facebook Ajouter OpenGDF Jelena+Jankovic+%3A++%C2%AB+Besoin+de+competition+%C2%BB à Digg Ajouter OpenGDF Jelena+Jankovic+%3A++%C2%AB+Besoin+de+competition+%C2%BB à Technorati Ajouter OpenGDF Jelena+Jankovic+%3A++%C2%AB+Besoin+de+competition+%C2%BB à Live-MSN
ARTICLE PRÉCÉDENT

Elena Dementieva : « Un challenge intéressant »

Lire la suite >

RECEVEZ LA NEWSLETTER