Imprimer cette page Envoyez cette page à un(e) ami(e) Accueil

La sensation Loit !

© PANORAMIC
Rédaction Open GDF SUEZ
 
 
Imprimer
Mardi 10 février 2009 à 16h08
Au terme d'une rencontre menée de main de maître, la Française Emilie Loit a dominé la Tchèque Nicole Vaidisova (ancienne n°7 mondiale) sur le score de 6-1, 6-4. Et en moins d'une heure s'il vous plait !  

Quelques heures après la qualification de Nathalie Dechy pour le deuxième tour de cet Open GDF SUEZ 2009, Emilie Loit prenait possession du court central pour tenter à son tour de rallier les huitièmes de finale d'une épreuve qu'elle dispute pour la dixième fois de sa carrière.

Après s'être brillamment issue des qualifications (sans perdre le moindre set en trois matches), la Française avait fort à faire ce mardi face à Nicole Vaidisova. La Tchèque, ancienne n°7 du classement WTA (en 2007), est certes retombée à une indigne 71e place mondiale. Mais à pas encore 20 ans, elle qui compte déjà deux demi-finales en Grand Chelem peut espérer retrouver un rang à la hauteur de son talent. Heureusement pour la Française, ce n'était pas pour aujourd'hui.

Très impressionnante sur sa mise en jeu (5 aces et 88% de points gagnés derrière sa première balle dans le 1er set), Emilie Loit semblait avoir une tactique bien définie : déplacer en fond de court le lourd gabarit de Vaidisova (1,83m). Usant  à merveille de son slice de gauchère, la Cherbourgeoise sortait la Tchèque sur son revers pour mieux la déborder le long de la ligne. La tactique était imparable dans la première manche que « Milou » empochait en 23 minutes sur le score sévère de 6-1.

9 aces pour Loit !

Vaidisova, demi-finaliste à Roland-Garros en 2006 et à l'Open d'Australie en 2007, perdait son service dès le 5e jeu pour voir la Française prendre la tête 3-2. Sa défaite semblait inexorable, et pourtant ! Profitant du premier mauvais jeu de Loit dans ce match, la Tchèque refaisait, à la surprise générale, son retard. Le répit n'était que de courte durée. A 4-4, alors que l'on évacuait un spectateur victime d'un malaise, Emilie Loit prenait une quatrième fois le service adverse. Elle ne tremblait pas au moment de conclure. Après 55 minutes d'un match plein elle s'imposait 6-1, 6-4 et pouvait laisser éclater sa joie !

Cette quatrième victoire consécutive à Coubertin permettait à la joueuse du Team DGF SUEZ d'entrevoir un possible quart de finale de gala face à la n°1 mondiale : Serena Williams en personne ! Avant ça, il lui faudra se défaire de l'Estonienne Kaia Kanepi qui a sorti lundi l'Espagnole Anabel Medina-Garrigues (n°7) en plus de deux heures. Sur la lancée de ce qu'elle a montré depuis le début de la compétition, tous les espoirs sont permis !

Clément Lizet

 

Partagez cet article avec un ami :

Ajouter OpenGDF La+sensation+Loit+%21 à Facebook Ajouter OpenGDF La+sensation+Loit+%21 à Digg Ajouter OpenGDF La+sensation+Loit+%21 à Technorati Ajouter OpenGDF La+sensation+Loit+%21 à Live-MSN
ARTICLE PRÉCÉDENT

Sorana Cirstea : « Faire mieux l'an prochain »

Lire la suite >

RECEVEZ LA NEWSLETTER