Imprimer cette page Envoyez cette page à un(e) ami(e) Accueil

Alizé souffle le vent de la révolte

© PANORAMIC
Rédaction Open GDF SUEZ
 
 
Imprimer
Jeudi 12 février 2009 à 13h56
Après une première manche à sens unique en faveur de Daniela Hantuchova, Alizé Cornet est parvenue à inverser la situation et à se qualifier pour les quarts de finale de ce 17e Open GDF SUEZ. La n°1 française s'est imposée 1-6, 6-4, 6-2 à l'issue d'un combat sublime de 1h44.  

C'est par le choc tant attendu entre Alizé Cornet (13e mondiale) et Daniela Hantuchova (39e) que débutait, sur les coups de midi ce jeudi, la quatrième journée de l'Open GDF SUEZ 2009. Cette rencontre, la 5e du genre entre les deux joueuses, débutait par un cavalier seul de la Slovaque. Cette dernière, ancienne n°5 mondiale qui a chuté au classement après une blessure aux pieds l'an passé, réalisait en effet un début de match parfait. S'appuyant sur une excellente longueur de balle, elle empochait 15 des 16 premiers points du match pour mener 3-0, 0/40 sur le service de Cornet qui se plaignait de son épaule dans ce 4e jeu. La n°1 française sauvait courageusement trois balles de break, et même une 4e, mais s'inclinait sur la 5e opportunité que se procurait Hantuchova. Cette dernière, auteur jusque-là de trois jeux blancs sur sa mise en jeu menait déjà 5-0 après seulement 15 minutes. Sentant sa protégée en difficulté, le public parisien donnait de la voix. Alizé remportait enfin un jeu sur son service mais ne pouvait pas empêcher la Slovaque de remporter logiquement la première manche, 6-1 en 24 minutes.

Pierre Bouteyre, l'entraîneur de Cornet, venait réconforter sa protégée au changement de côté… et ça payait ! Réalisant des exploits en défense, Alizé s'accrochait comme un beau diable. Elle prenait pour la première fois du match le service de son adversaire pour mener 2-0. Et si comme lors de ses deux derniers matches contre Hantuchova, la Française remontait un set de retard avant de s'imposer ? Alizé s'approchait de cette performance réalisée notamment le mois dernier au 3e tour de l'Open d'Australie en breakant une 2e fois la Slovaque pour prendre le large 4-0. La fin de set flirtait avec le drame. La n°1 française concédait un de ses deux breaks d'avance et manquait même trois balles d'égalisation à un set partout sur son engagement à 5-3. Pire, sur un contre pied, elle retombait lourdement sur sa main gauche. Plus de peur que de mal pour Alizé qui, bien que breakée, parvenait à conclure cette deuxième manche 6-4 sur le service de Hantuchova.

Une première à Coubertin qui en appelle une autre !

Dans la troisième et dernière manche, Cornet agressait littéralement la Slovaque en retour. Remportant 12 des 14 points disputés sur le service de l'ancienne n°5 mondiale, la Française s'envolait vers son premier quart de finale à Coubertin en se détachant 5-1 service à suivre. La Niçoise se faisait peur en cédant un break d'avance mais terminait le travail après 1h44 d'un match superbe qui aura vu la n°1 française retourner une situation bien compromise (1-6, 6-4, 6-2). Vendredi, pour tenter d'accéder au dernier carré de l'Open GDF SUEZ 2009, il lui faudra réaliser un nouvel exploit contre la gagnante de la rencontre qui doit opposer plus tard la Serbe Jelena Jankovic (n°2) à la Chinoise Na Li. Deux adversaires qu'elle n'a jusqu'à présent jamais battues !

Clément Lizet

Partagez cet article avec un ami :

Ajouter OpenGDF Aliz%C3%A9+souffle+le+vent+de+la+r%C3%A9volte à Facebook Ajouter OpenGDF Aliz%C3%A9+souffle+le+vent+de+la+r%C3%A9volte à Digg Ajouter OpenGDF Aliz%C3%A9+souffle+le+vent+de+la+r%C3%A9volte à Technorati Ajouter OpenGDF Aliz%C3%A9+souffle+le+vent+de+la+r%C3%A9volte à Live-MSN
ARTICLE PRÉCÉDENT

Découvrez qui est la joueuse mystère

Lire la suite >

ARTICLE SUIVANT

Alizé Cornet : « Un bon match »

Lire la suite >

RECEVEZ LA NEWSLETTER