Imprimer cette page Envoyez cette page à un(e) ami(e) Accueil

Serena croque "Milou"

© PANORAMIC
Rédaction Open GDF SUEZ
 
 
Imprimer
Vendredi 13 février 2009 à 19h52
Malgré une belle résistance, notamment dans la première manche, Emilie Loit s'est logiquement inclinée (6-4, 6-1) face à Serena Williams en quarts de finale de l'Open GDF SUEZ.  

La troisième rencontre à l'affiche, ce vendredi, des quarts de finale de l'Open GDF SUEZ était probablement la plus déséquilibrée des quatre. Serena Williams, n°1 mondiale, défiait en effet pour une place dans le dernier carré Emilie Loit, issue des qualifications et qui ne pointe plus aujourd'hui qu'à la 134e place du classement WTA.

A l'image de son match la veille face à Karolina Sprem (victoire 6-1, 6-2 en une heure pile), Serena Williams débutait son match « on fire » comme disent nos amis anglo-saxons. Impressionnante de puissance, elle remportait 12 des 14 premiers points de la rencontre, dont deux jeux blancs sur son service, pour se détacher 3-0 après seulement six minutes. Un avantage définitif pour une serveuse de la classe de Serena face à la plupart des joueuses... mais pas contre Emilie Loit ! Alors que l'Américaine servait pour conclure ce premier acte, la Française réalisait des miracles et comblait son break de retard. Furieuse, la n°1 mondiale jetait sa raquette au sol. Le public grondait et, pour la première fois de la semaine, Papa Williams quittait son téléphone des yeux pour encourager sa fille. Cette dernière prenait Loit à son propre jeu sur le jeu suivant. C'est d'une merveille de revers slicé qu'elle faisait la différence pour empocher le premier set 6-4 en 32 minutes... et non 40 comme l'indiquait le chronomètre du stade avec 8 minutes d'avance tout au long de la rencontre.

Reste du monde 3 - France 0

Le suspens ne durait guère à l'entame de la deuxième manche. Un break dès le 4e jeu semblait sceller définitivement le sort de cette rencontre. Dépitée, Emilie Loit tentait de trouver un second souffle en allant s'assoir sur la chaise d'un juge de ligne. L'Américaine, ne ressentait visiblement pas le besoin de souffler. Elle enchainait les aces et les services gagnants pour porter la marque à 4-1. Un break plus tard, la championne aux 10 couronnes du Grand Chelem servait pour une place en demi-finales. Pas décidée à prolonger les débats, Serena concluait son match en 58 minutes sur le score de 6-4, 6-1.

A l'issue des trois premiers quarts de finale de ce 17e Open GDF SUEZ, le bilan était rude pour les Bleues : Reste du monde 3 - France 0 ! Amélie Mauresmo qui devait clôturer cette grande journée de tennis à Coubertin demeurait le dernier espoir pour le tennis français de figurer dans le dernier carré. La première demi-finale de cette édition 2009 était d'ailleurs connue puisqu'elle opposerait les deux meilleures joueuses depuis le début de l'année à savoir Serena Williams (n°1 mondiale et vainqueur de l'Open d'Australie) à Elena Dementieva (n°4 mondiale, lauréate des tournois de Auckland  et Sydney et demi-finaliste à Melbourne). Un véritable choc de titans en perspective ! Le 3e de la saison déjà entre les deux joueuses qui en ont enlevé un chacun ! A qui la belle ?

Clément Lizet

Partagez cet article avec un ami :

Ajouter OpenGDF Serena+croque+%22Milou%22 à Facebook Ajouter OpenGDF Serena+croque+%22Milou%22 à Digg Ajouter OpenGDF Serena+croque+%22Milou%22 à Technorati Ajouter OpenGDF Serena+croque+%22Milou%22 à Live-MSN
ARTICLE PRÉCÉDENT

Jelena Jankovic : « Très fatiguée »

Lire la suite >

RECEVEZ LA NEWSLETTER