Imprimer cette page Envoyez cette page à un(e) ami(e) Accueil

Nathalie Dechy: « Une leçon de tennis »

© PANORAMIC
Mélanie PONTET
 
 
Imprimer
Vendredi 13 février 2009 à 20h34
Grippée et fatiguée après un match terminé très tard la veille, Nathalie Dechy n'a pas eu les ressources pour faire face à Elena Dementieva. Et  s'avoue impressionnée par les qualités de la joueuse russe.  
Nathalie, comment vous sentiez-vous avant ce match ?
 Entre le match d'hier et la grippe, pas vraiment bien ! Jeudi, j'avais beaucoup donné, repoussé mes limites. Je ne pensais même pas pouvoir faire trois sets hier. Quand on finit aussi tard avec des émotions aussi intenses, c'est vrai que c'était dur de revenir sur le court aujourd'hui surtout face à une adversaire de cette qualité là qui est impressionnante depuis le début de saison, impressionnante de solidité, de puissance, c'est vraiment ce que j'ai ressenti aujourd'hui.

Les deux jours n'ont pas été suffisants pour vous soigner…
Vous savez, on n'a pas le droit de prendre beaucoup de choses quand on est sportif de haut-niveau et j'ai bien peur que l'infusion au miel et le grog n'aient pas été suffisants ! Je pense que les quelques jours de repos vont vraiment être les bienvenus.

En tout cas vous ne l'avez jamais laissé s'échapper complètement… Notamment dans le premier set.
Il y a eu quelques bons passages mais pour inquiéter une joueuse comme ça il fallait bien plus aujourd'hui. Ca faisait un bout de temps que je ne m'étais pas retrouvé à jouer contre une joueuse du Top 10.

Dans la deuxième manche, vous aviez une balle  de 3-2 entre les mains.  A ce moment là, avez-vous encore l'espoir de reprendre le dessus ?
J'ai essayé d'y croire sur chaque jeu mais c'est vraiment une adversaire de très grande qualité. Si elle a gagné deux tournois dans la saison, qu'elle a terminé demi-finaliste à Melbourne, ce n'est pas par hasard, elle en impose vraiment sur le court.

C'est la grande favorite de cet Open GDF SUEZ selon vous ?
Je pense que le tableau n'a jamais été aussi relevé. Quand il y a trois des quatre meilleures joueuses mondiales qui sont présentes, c'est énorme…  Mais pour moi, les deux favorites sont Serena Williams et Elena Dementieva c'est certain.

Vous auriez moins de regret si vous pouviez vous dire que vous avez été éliminée par la futur lauréate de l'épreuve ?
Je sais déjà que j'ai perdu contre une très bonne joueuse. Il aurait vraiment fallu que je joue à un niveau que je n'avais pas aujourd'hui, un niveau de tennis incroyable.

Eprouvez-vous des regrets ?
Non, il y a beaucoup de choses positives à récupérer de ce tournoi. J'ai pu enchaîner trois matchs dont deux très bons.  C'est sûr qu'il y a de la déception après une défaite mais je dois dire que ça aurait vraiment été une surprise si j'avais pu m'imposer.

Un quart de finale à Paris contre Dementieva, n'est-ce pas un beau cadeau d'anniversaire ?
Celui là, je ne sais pas si c'était un bon cadeau. C'est plutôt une bonne leçon de tennis. (Rires) Comme cadeau d'anniversaire, je préfère retenir le match d'hier face à Patty Schnyder. 

Et la suite ?
Je vais prendre quelques jours de repos avant d'enchaîner avec une semaine d'entraînement. Et puis le 27, ce sera le départ pour le tournoi de Monterrey. On retourne au soleil loin de ces microbes ! (Rires).

Partagez cet article avec un ami :

Ajouter OpenGDF Nathalie+Dechy%3A+%C2%AB+Une+le%C3%A7on+de+tennis+%C2%BB à Facebook Ajouter OpenGDF Nathalie+Dechy%3A+%C2%AB+Une+le%C3%A7on+de+tennis+%C2%BB à Digg Ajouter OpenGDF Nathalie+Dechy%3A+%C2%AB+Une+le%C3%A7on+de+tennis+%C2%BB à Technorati Ajouter OpenGDF Nathalie+Dechy%3A+%C2%AB+Une+le%C3%A7on+de+tennis+%C2%BB à Live-MSN

RECEVEZ LA NEWSLETTER