Imprimer cette page Envoyez cette page à un(e) ami(e) Accueil

Elena Dementieva: « Le défi Serena»

© PANORAMIC
Cécile Verin
 
 
Imprimer
Vendredi 13 février 2009 à 22h41
La Russe Elena Dementieva répond à nos questions après son quart de finale de l'Open GDFSUEZ, remporté 6-3 6-2 face à Nathalie Dechy. Samedi, elle affrontera Serena Williams en demi-finale.  

Elena, vous qui êtes d'habitude la reine des matches en trois sets et des marathins, vous devez être contente d'avoir su terminer ce match rapidement...

Oui, j'ai l'habitude des départs un peu lents mais aujourd'hui, j'ai été concentrée dès le début car je savais que Nathalie est une joueuse très expérimentée. En plus, elle a joué un match très solide hier contre Patty Schnyder, j'ai donc essayé d'être agressive du début à la fin, de prendre l'avantage rapidement et de dicter mon jeu. C'est exactement ce qui s'est passé aujourd'hui et j'en suis très satisfaite. Même si c'est parfois difficile de rester concentrée pendant tout un match, je ne me suis pas laissé distraire et je ne lui ai laissé aucune chance, à l'inverse de Patty hier. Je pense que c'était la clé du match.

Nathalie a terminé son match très tard hier. Vous pensez que ça a eu un impact aujourd'hui?

C'est vrai qu'elle a eu un match très dur physiquement et qui s'est terminé très tard. Peut-être qu'elle n'a pas eu assez de temps pour récupérer et qu'elle était un peu fatiguée. on doit jouer beaucoup, maintenant, vu qu'il n'y a plus de sytème de bye, donc il faut être très bien préparée physiquement.

Vous avez joué trois bons matches ici. Ca vous aide?

Oui, c'est toujours bon d'avoir ce genre de matches-tests. Aujourd'hui, ça a été très physique contre Nathalie et demain, ce sera encore autre chose. J'aurai un sacré défi à relever face à Serena. Quoi qu'il arrive, ce sera une super expérience de rencontrer la meilleure joueuse du monde. J'ai hâte d'entrer sur le court.

Mais ça pourrait être contre Emilie Loit, aussi...

Ah oui, c'est exact, on ne sait pas encore. (rires)

Vous êtes une grande habituée de l'Open GDF SUEZ. Vous trouvez le courts et les conditions différents cette année? 

Il y a déjà la couleur qui a changé. J'ai été surprise quand je suis arrivée et que j'ai vu qu'il n'y avait plus de rose ni de violet... Du coup, ça paraît un peu sombre, en tout cas au début. Mais maintenant que je m'y suis habituée, je trouve ça joli, surtout à la télé. 

Vous avez été sérieusement bléssée dans le passé et vous êtes revenue encore plus forte. Vous pensez que vous y avez gagné en fraîcheur lors de votre retour sur le circuit?

Cette blessure a complètement changé ma façon de voir le jeu. J'ai failli être obligée d'arrêter le tennis et j'ai beaucoup douté à ce moment-là. Après ce genre de chose, j'étais tout simplement heureuse d'être là et de pouvoir jouer. Donc même si ça a été une période difficile, ça m'a aidé au niveau de la confiance et ça m'a apporté beaucoup de positif.

 

Partagez cet article avec un ami :

Ajouter OpenGDF Elena+Dementieva%3A+%C2%AB+Le+d%C3%A9fi+Serena%C2%BB à Facebook Ajouter OpenGDF Elena+Dementieva%3A+%C2%AB+Le+d%C3%A9fi+Serena%C2%BB à Digg Ajouter OpenGDF Elena+Dementieva%3A+%C2%AB+Le+d%C3%A9fi+Serena%C2%BB à Technorati Ajouter OpenGDF Elena+Dementieva%3A+%C2%AB+Le+d%C3%A9fi+Serena%C2%BB à Live-MSN
ARTICLE SUIVANT

VIDEO : Revivez les quarts de finale

Lire la suite >

RECEVEZ LA NEWSLETTER