Imprimer cette page Envoyez cette page à un(e) ami(e) Accueil

Brunet/Peyrat : « On ne pouvait pas rêver mieux »

© DR
Mélanie PONTET
 
 
Imprimer
Dimanche 15 février 2009 à 21h05
Régis Brunet, directeur du tournoi et Philippe Peyrat, directeur du service mécénat et sponsoring de GDF SUEZ, font le bilan à chaud de ce 17e Open GDF SUEZ. Une véritable réussite sur tous les plans.  

Quel bilan faites-vous de ce 17e Open GDF SUEZ ?
Régis Brunet : Un bilan exceptionnel, une fin fantastique grâce à la victoire d'Amélie, un succès populaire qui était un objectif pour nous et un dernier carré avec les quatre meilleures joueuses du circuit. On ne pouvait pas rêver mieux en 2009.

Les têtes de séries ont répondu présent, les Françaises aussi, c'est donc un excellent cru pour vous j'imagine ?
Philippe Peyrat :
Effectivement, je suis épaté par la qualité du plateau, par le suspens, l'émotion qui s'est dégagée du jeu, l'émotion par rapport à l'opération organisée autour des 10 ans du partenariat GDF SUEZ avec Fête le Mur, l'émotion aussi avec la vie du village GDF SUEZ où beaucoup d'acteurs du Groupe sont venus participer à cet évènement.

Etait-ce important pour vous aussi qu'Amélie Mauresmo s'impose ici, à Paris, sur ce tournoi qu'elle aime particulièrement ?
R. B : Vous savez c'est important d'abord pour elle. Elle était retombée un peu dans le classement mais il ne faut pas oublier qu'elle était numéro un mondiale. Elle a donc un statut assez exceptionnel à défendre. Aujourd'hui, nous sommes avant tout contents pour elle. C'est assez fantastique qu'elle renoue avec la victoire à Paris. Très sincèrement, cela nous réjouit énormément parce qu'elle a pu le faire devant son partenaire GDF SUEZ, devant tout un public parisien qui l'adore. Elle refait quelque chose alors qu'on ne l'attendait pas forcément. Elle nous le fait ce soir. On n'a rien à redire.

Le fait que les deux finalistes fassent partie du Team GDF SUEZ n'est-ce pas la preuve de la performance de ce groupe ?
P.P : Cela montre déjà que les onze joueuses que l'on soutient sont parmi les meilleures. Par contre, j'avoue que c'est un peu cruel d'avoir deux joueuses du Team qui s'affrontaient. (Rires). Plus sérieusement, cela montre le succès de notre politique de partenariat sportif en termes de suivi et d'engagement. Les performances de ce Team montrent vraiment qu'on a une approche globale de ce partenariat et que l'on propose une vraie construction sur la durée.

Après un tel succès qu'est ce qu'on peut espérer pour l'année prochaine ?
R.B : On va déjà apprécier à sa juste valeur cette édition 2009. Pour 2010, on va se demander ce qu'on peut faire de mieux, réfléchir tous ensemble et améliorer quelques petits points que l'on a relevé tous ensemble. Et puis surtout on se dit qu'on a beaucoup de chance parce que cela marche bien. On a des joueuses françaises, internationales qui viennent à Paris, les filles du Team GDF SUEZ  marchent bien, le public suit, les partenaires sont  fidèles, on aime cette salle très chaude puisque le public est véritablement devant les joueuses. (Il marque un temps d'arrêt.) Il faut donc apprécier. 2010 sera une autre édition, en tout cas, on tentera de faire aussi bien. 

Partagez cet article avec un ami :

Ajouter OpenGDF Brunet%2FPeyrat+%3A+%C2%AB+On+ne+pouvait+pas+r%C3%AAver+mieux+%C2%BB à Facebook Ajouter OpenGDF Brunet%2FPeyrat+%3A+%C2%AB+On+ne+pouvait+pas+r%C3%AAver+mieux+%C2%BB à Digg Ajouter OpenGDF Brunet%2FPeyrat+%3A+%C2%AB+On+ne+pouvait+pas+r%C3%AAver+mieux+%C2%BB à Technorati Ajouter OpenGDF Brunet%2FPeyrat+%3A+%C2%AB+On+ne+pouvait+pas+r%C3%AAver+mieux+%C2%BB à Live-MSN

FIL INFOS

20/04 - Classement WTA : Safina n°1

19/04 - Charleston : Premier titre pour Lisicki

19/04 - Barcelone : Le titre pour Vinci

18/04 - Charleston : Bartoli séchement battue

18/04 - Charleston : Wozniacki en finale

18/04 - Barcelone : Une finale Kirilenko-Vinci

18/04 - Barcelone : Kirilenko et Suarez OK

18/04 - Charleston : Bartoli en demi-finales

17/04 - Charleston : Razzano balayée

17/04 - Charleston : Dementieva sans forcer

RECEVEZ LA NEWSLETTER