Imprimer cette page Envoyez cette page à un(e) ami(e) Accueil

Actualités

Mise en jambes pour Szavay

© PANORAMIC
Rédaction Open GDF SUEZ
 
 
Imprimer
Lundi 08 février 2010 à 18h47
Agnes Szavay n'aura pas passé plus de 45 minutes sur le court. Alors qu'elle menait 6-3, 1-0, son adversaire du jour, Olga Govortsova a abandonné. Un premier match en guise  d'échauffement donc pour la Hongroise finaliste en 2008.  

Pour ce premier match du tableau principal de l'Open GDF SUEZ, le public aura assisté à une rencontre expéditive. Et ceux qui avaient profité de la pause entre les deux sets pour aller se ravitailler n'ont même pas eu le temps de retrouver leurs sièges ! Le face à face entre ces deux joueuses du même âge et de niveau à peu près égal promettait pourtant de l'opposition. Finaliste de l'Open GDF SUEZ en 2008, Agnes Szavay, 34eme joueuse mondiale, connaît très bien le court central de Coubertin. Nul besoin donc de perdre du temps à prendre ses marques sur le court central. Son adversaire du jour, Olga Govortsova, 55eme à la WTA était elle aussi présente il y a deux ans, éliminée dès le premier tour par une joueuse hongroise du nom de… Agnes Szavay. Le match avait donc un petit air de revanche pour la Biélorusse qui n'avait pas l'intention de faire à nouveau ses bagages dès le premier jour. Et pourtant...
 
Agnes Szavay, huitième de finaliste sur les tournois de Sydney et Brisbane en janvier dernier, entame parfaitement la rencontre. Après avoir pris le service de son adversaire dès le premier jeu, elle s'appuie sur un service impeccable (84% en première manche) pour rapidement faire la différence (3-0, 10eme). Friable sur son service avec pas moins de 6 doubles fautes dans le premier set, Olga Govortsova est bientôt victime d'un double break. Et elle devra s'arracher pour stopper la machine hongroise en remportant son premier jeu de service (4-1, 27eme). Revigorée, elle lâche un peu plus facilement ses coups. Résultat, elle remporte trois jeux consécutifs et revient à 4-3. Retournement de situation, c'est Szavay qui commence à douter. Elle fait appel à son coach lors du changement de côté. Un tactique efficace puisqu'elle retrouve son jeu agressif de début de rencontre et pousse Govortsova à la faute pour remporter cette première manche en 41 minutes (6-3). En deuxième manche, la Biélorusse aura juste le temps d'essuyer un jeu blanc avant d'abandonner, visiblement malade. Surprise, Agnes Szavay ne pouvait que se réjouir de l'issue de cette rencontre qui n'aura finalement été qu'une rapide mise en jambe avant d'affronter au deuxième tour la vainqueur du match Wickmayer/ Martic.

 

 

 

 

 

Précédente

Dementieva : « Très contente et prête »

Précédente

Partagez cet article avec un ami :

Ajouter OpenGDF Mise+en+jambes+pour+Szavay à MySpace Ajouter OpenGDF Mise+en+jambes+pour+Szavay à Facebook Ajouter OpenGDF Mise+en+jambes+pour+Szavay à Digg Ajouter OpenGDF Mise+en+jambes+pour+Szavay à Technorati Ajouter OpenGDF Mise+en+jambes+pour+Szavay à Live-MSN