Actualités

Oudin ne tousse pas

© PANORAMIC Oudin ne tousse pas
Vincent DAVOLI
 
 
Ami Imprimer
Jeudi 11 février 2010 à 22h38
Melanie Oudin, cadette du tournoi, s'est imposée sans difficulté face à Patty Schnyder (6-1, 6-3) malgré un état de santé fébrile en raison de problèmes respiratoires.  

Entre la jeune Melanie Oudin (18 ans) et l'expérimentée Patty Schnyder (31 ans), on attendait une vraie opposition de style. D'un côté, la fougue de l'Américaine, qui bâtit son jeu sur des frappes puissantes et une prise de balle précoce. De l'autre, la science de la Suissesse, qui joue volontiers avec les zones et les effets. Le début de match ne laisse malheureusement rien augurer de tel. Schnyder, qui débute sa saison à l'Open GDF SUEZ, est complètement dépassée par le rythme imprimé par son adversaire. Son revers slicé ne gêne absolument pas l'Américaine, bourreau des Françaises le week-end dernier en Fed Cup. Résultat, la Géorgienne profite des nombreuses fautes de la Bâloise pour mener 5-0 après 17 minutes de jeu. Le scénario est immuable, dès que les joueuses frappent en cadence, Schnyder finit par commettre la faute. Certes la Suissesse remporte – enfin – un premier jeu pour revenir à 5-1 mais Oudin ne tremble pas et boucle la première manche après 27 minutes de jeu (6-1).

Demi-finaliste de l'Open GDF SUEZ en 2006, Schnyder fait appel à son coach et mari Rainer Hoffman pour tenter de trouver une solution. Peine perdue. Le manque de compétition de la compatriote de Roger Federer, qui n'a plus joué en tournoi depuis le mois d'octobre 2009 en raison d'une blessure au pied gauche, se fait cruellement sentir. A 2 partout dans le deuxième set, elle cède son engagement. A ce moment, Oudin fait appel au médecin pour des problèmes respiratoires. Visiblement très gênée au niveau des bronches, l'Américaine a droit à la pause médicale de trois minutes. Son retour sur le terrain rassure tout le monde. Son attitude aussi. Toujours aussi conquérante, elle conserve son break d'avance et profite une nouvelle fois des largesses de Schnyder pour se procurer trois balles de match sur le service de la Suisse. La première est la bonne. Sur un coup droit long de ligne gagnant, l'Américaine conclut la rencontre (6-1, 6-3) et se retrouve, pour sa première participation à Coubertin, en quarts de finale. Elle y croisera la route de la Hongroise Agnés Szavay.

Partagez cet article avec un ami :

Ajouter OpenGDF Oudin+ne+tousse+pas à MySpace Ajouter OpenGDF Oudin+ne+tousse+pas à Wikio Ajouter OpenGDF Oudin+ne+tousse+pas à Google Ajouter OpenGDF Oudin+ne+tousse+pas à Netvibes Ajouter OpenGDF Oudin+ne+tousse+pas à Facebook Ajouter OpenGDF Oudin+ne+tousse+pas à Digg Ajouter OpenGDF Oudin+ne+tousse+pas à Technorati Ajouter OpenGDF Oudin+ne+tousse+pas à Yahoo! Ajouter OpenGDF Oudin+ne+tousse+pas à Live-MSN