Imprimer cette page Envoyez cette page à un(e) ami(e) Accueil

Actualités

Vera Dementieva: « Je suis une fausse calme »

© Monique Filippella
Cécile Verin
 
 
Imprimer
Jeudi 11 février 2010 à 23h09
Vera Dementieva, la mère d'Elena, est toujours très présente pour soutenir sa fille, au bord des courts comme en dehors, mais elle parle très peu d'elle-même. Elle a pourtant exceptionnellement accepté de répondre à nos questions avec sincérité et humour.  

Vera, vous êtes toujours immobile et vous ne montrez que très peu vos émotions pendant les matches d'Elena. Etes-vous réellement aussi calme et tranquille à l'intérieur ?
Et bien je suis très surprise de vous entendre dire que j'ai l'air calme car moi, je ne le vois pas du tout comme ça. Quand je suis dans les tribunes, j'ai toujours l'impression que je montre beaucoup trop mes émotions et que, de manière générale, j'en fais trop. Vous savez, peu importe depuis combien de temps je voyage avec Elena (et croyez moi, ça fait un certain temps !), j'ai encore l'impression que chaque tournoi ou chaque match est comme le premier. Et c'est pour ça que, même après tout ce temps, j'ai souvent l'impression de réagir de la même façon qu'aux débuts d'Elena.

Vous parlez des premières compétitions… Quand Elena était encore enfant, vous pensiez qu'elle allait devenir une telle championne ?
Non, pas vraiment, je ne pensais pas qu'elle allait atteindre un tel niveau. Mais en même temps, je n'avais fixé aucun objectif particulier pour elle, j'ai juste essayé de faire en sorte qu'elle s'intéresse à différentes activités pour qu'elle puisse découvrir un maximum de choses dans sa vie comme le sport, la musique et les arts en général. Le seul but, c'est qu'elle ait des choses intéressantes à faire et que, pourquoi pas, elle choisisse de s'investir dans une de ces activités.

Est-ce que vous jouez un rôle dans la préparation physique d'Elena ?
Non, je n'interviens pas du tout dans cet aspect de sa préparation. Elle a un préparateur spécifique pour ça.

Parmi les exploits d'Elena, lequel vous a laissé le meilleur souvenir ?
Rien ne m'a laissé un souvenir aussi fort que sa médaille d'or aux Jeux Olympiques de Pékin, c'était quelque chose d'incomparable. Chez les juniors comme chez les adultes, Elena a remporté beaucoup de titres sur le circuit et ça m'a rendue très fière, mais ce titre olympique a encore plus d'importance à mes yeux.

Quel est votre tournoi du Sony Ericsson WTA Tour préféré ?
J'aime avant tout ceux que ma fille a gagnés !

Partagez cet article avec un ami :

Ajouter OpenGDF Vera+Dementieva%3A+%C2%AB+Je+suis+une+fausse+calme+%C2%BB à MySpace Ajouter OpenGDF Vera+Dementieva%3A+%C2%AB+Je+suis+une+fausse+calme+%C2%BB à Facebook Ajouter OpenGDF Vera+Dementieva%3A+%C2%AB+Je+suis+une+fausse+calme+%C2%BB à Digg Ajouter OpenGDF Vera+Dementieva%3A+%C2%AB+Je+suis+une+fausse+calme+%C2%BB à Technorati Ajouter OpenGDF Vera+Dementieva%3A+%C2%AB+Je+suis+une+fausse+calme+%C2%BB à Live-MSN