Actualités

Dementieva, enfin !

© PANORAMIC Dementieva, enfin !
Vincent DAVOLI
 
 
Ami Imprimer
Dimanche 14 février 2010 à 17h26
Après plusieurs tentatives manquées, Elena Dementieva s'impose enfin à Paris. En finale du 18ème Open GDF SUEZ, la Russe a lutté pour battre la Tchèque Lucie Safarova (6-7, 6-1, 6-4).  

Avant cette finale du 18ème Open GDF SUEZ, Elena Dementieva et Lucie Safarova ne s'étaient rencontrées qu'une seule fois sur le circuit. Mais, comme pour ce dimanche, c'était à l'occasion d'un évènement important. En 2005, alors que la Russe figurait déjà à la sixième place du classement mondial, les deux joueuses étaient opposées lors du premier tour de l'US Open. Jeune débutante sur le circuit, Safarova ne disputait là que son quatrième tournoi du Grand Chelem. Dementieva, finaliste l'année précedente à New York, s'était logiquement imposée (7-5, 6-3). Ce dimanche, l'expérience penchait encore du côté de la Moscovite. Mais la Tchèque pouvait s'appuyer sur un vécu commun à celui de son adversaire du jour. Comme Dementieva, battue l'an passé au même stade de la compétition par Amélie Mauresmo, Safarova a déjà disputé et perdu une finale à Coubertin. C'était contre Petrova en 2007.

Pas étonnant dès lors de la voir débuter le match sans tension apparente et remporter aisément son premier jeu de service. Et comme Dementieva a pris la mauvaise habitude de mal démarrer ses matchs cette semaine, la Tchèque se retrouve après 6 minutes de jeu avec un break confirmé en poche (3-0). Grâce à une prise de risque maximal et un nombre de faute réduit, Safarova dicte l'échange et conclut le plus souvent par un coup droit gagnant. Mais la Russe sait faire le dos rond. En trouvant une meilleure longueur de balle, Dementieva dérègle son adversaire qui commence à commettre plus de faute. La tête de série n°1 du tournoi  revient à égalité (3-3). Les deux joueuses tiennent alors leur service jusqu'au jeu décisif. Dans le tie-break, les deux joueuses se rendent coup pour coup. Safarova est la première à réussir le mini-break à 5-4 en sa faveur sur un revers croisé gagnant qui lui vaut les félicitations de son adversaire. Elle se trouve alors en possession de deux balles de set. Elle réussit à conclure à la deuxième occasion sur un nouveau coup droit gagnant. Après 54 minutes de jeu, celle qui s'est montré la plus entreprenante depuis le début de la rencontre mène donc logiquement les débats (7-6).

Mauresmo remet le trophée

La deuxième manche débute comme la première. A ceci près que c'est cette fois la Russe qui prend l'initiative et se détache la première pour mener (3-0). Les accélérations de Safarova sont moins tranchantes et Dementieva défend admirablement. Peut-être émoussée physiquement, la Tchèque semble lâcher prise mentalement et concède ce deuxième set (6-1) en 28 minutes. On pense alors que la Russe a pris l'avantage. Le début de la dernière manche démontre le contraire. Après avoir quitté le court pendant quelques instants, Safarova revient aussi conquérante qu'au premier set. Les deux joueuses semblent toutefois marquées physiquement même si le spectacle reste de qualité.

A 3 jeux partout, la Tchèque montre de sérieux signes de faiblesse et commet quelques fautes inhabituelles. Elle concède son engagement. Dementieva confirme son break et se procure deux balles de match sur le service de Safarova. Grâce à deux excellents slice au service, la native de Brno s'offre un sursis (5-4). Malgré la crispation et le sursaut d'orgueil de son adversaire, Dementieva s'impose (6-7, 6-1, 6-4) après 2h16 de jeu. La Russe remporte, enfin, un tournoi à Paris après une défaite en finale à Roland Garros en 2004 et ici même l'an passé. Ironie du sort, c'est Amélie Mauresmo, son bourreau l'année dernière, qui lui remet le trophée.

Partagez cet article avec un ami :

Ajouter OpenGDF Dementieva%2C+enfin+%21 à MySpace Ajouter OpenGDF Dementieva%2C+enfin+%21 à Wikio Ajouter OpenGDF Dementieva%2C+enfin+%21 à Google Ajouter OpenGDF Dementieva%2C+enfin+%21 à Netvibes Ajouter OpenGDF Dementieva%2C+enfin+%21 à Facebook Ajouter OpenGDF Dementieva%2C+enfin+%21 à Digg Ajouter OpenGDF Dementieva%2C+enfin+%21 à Technorati Ajouter OpenGDF Dementieva%2C+enfin+%21 à Yahoo! Ajouter OpenGDF Dementieva%2C+enfin+%21 à Live-MSN